• Voilà donc enfin le premier H.S de Project : Another avec des informations intéressantes et complémentaires à l'histoire pour comprendre un peu plus l'histoire. 

    Background :

    A une époque où les innovations et le progrès scientifique ont faits des miracles, le niveau de dangerosité de la criminalité a grandement augmenté. Les forces de l'ordre étant insuffisantes pour réguler l'activité criminelle mondiale, une branche indépendante à été mise en place. Cette organisation a pris de l'ampleur après que l’efficacité des agents soit démontrée au monde entier. Another, tel est le nom de ce groupe qui lutte dans l'ombre contre ceux qui menacent la sécurité. L'Agence, bien qu'elle existe réellement est souvent pris pour une légende destinée à dissuader quiconque de troubler l'ordre. A ce jour, Another est l'organisation la plus puissante de la planète, bien que l'identité de ses membres est gardée secrète. Dispersés aux quatres coins du monde, il y'a peu d'endroits où Another n'est pas... Entre bourreaux et justiciers, le rôle d'Another est ambigu. Membre de cette association, Akeru Ito, l'un de ces agents compétent s'occupe de la sécurité d'une ville avec sa partenaire Hoshiko Iroe, avec laquelle il s'occupe des cas de criminels de haut niveau. 

     

    Classification  officiel  des criminels d'Another : 

    Criminels de bas niveau : Laissé à la police et autres forces de police

    Criminels dangereux  potentiels : Personnes surveillées par Another pour leur comportement suspect 

    Surveillés : possibles recrues d'Another

    Criminels de moyen niveau : Personnes prises en charges par les agents les moins gradés ou les nouvelles recrues.

    Criminels de moyen niveau : Criminels assez dangereux à prendre en charge par un agent expérimenté.

    Criminels de haut niveau : La catégorie qui doit être traquée et éliminé sur le champ par les agents expérimentés (Celles ciblées directement par Another) 

     Les différentes types d'agents : 

    -Agents de terrain ( Se battent et éliminent les cibles désignées)

    -Informateurs (cherchent, récoltent et donnent des informations aux autres agents) 

    - Enquêteurs (Se servent des informations des informateurs pour dénicher les criminels, enquêter et faire avancer le travail des informateurs)

    -Nettoyeurs (éliminent les traces de combat) 

    Les agents peuvent avoir plusieurs fonctions ( exemple : agent de terrain +Enquêteur)

    Informations sur les personnages :

    Akeru Ito :

    L'un des personnages principaux d'Another, malgré son travail d'Agent il ne connait pas bien la ville dont il s'occupe, car il y a très peu vécu. Formé par l'un des plus puissants agents d'Another, sa maîtrise du combat est spectaculaire. Les raisons de son intégration sont encore un peu flous à ce jour. Akeru est un jeune homme brave, téméraire qui ne recule pas devant ses adversaires. Il met un poing d'honneur à remplir la tâche qui lui a été confiée. Il travaille et  son inestimable partenaire Hoshiko, qu'il considère presque comme sa sœur, dans sa mission de protection de la ville. 

    Equipement : Il se sert principalement d'un pistolet, commande spéciale faite à  un membre d'Another spécialisé dans l'armement. Munie d'un canon puissant et précis et d'un chargeur assez grand, cette arme d'un design ciselé est aussi belle que mortelle. Le reste de l'équipement d'Akeru n'est pas encore révélé.

    Hoshiko Iroe : Un des personnages principaux. De nature calme et posée, elle se distingue par le contrôle de soi incroyable dont elle fait preuve, un talent apprécié pour ce genre de travail. Elle possède le même rang que Akeru dans l'agence. Le nom Iroe est plus que reconnu dans Another pour les actions passées de la famille de Hoshiko. Elle ne comprend pas facilement le sens implicite et a tendance a tout prendre au premier degré, ce qui ne manque pas d'amuser Akeru. Son efficacité est plus que prouvée et en tant que partenaire de Akeru, elle couvre ses arrières. 

    Equipement : Elle se promène  avec des couteaux de lancer, sait se servir d'armes à feu et se battre au corps à corps.  Elle est d'une précision  chirurgicale. 

     

    Petites infos complémentaires :

    -La ville n'a pas encore de nom à ce jour

    - L'histoire se passe en 2170 

    - L'agence Another a été créée en 2132

    - Malgré que l'histoire commence à ce moment précis,  Akeru a déjà fait ses preuves et tué des criminels

    -Le chapitre 6 sortira après ce hors-série et sera intitulé : "A l'intérieur du nid"

     

     

     


    16 commentaires
  •  Désolé de l'attente, j'étais entre flemme et boulot.Le chapitre 6 viendra dans le prochain article.Voilà le chapitre 5 de Project: Another, enjoy !

     

    La journée avait bien avancé quand Akeru  sortit de sa torpeur, il avait passé un long moment, assis sur son lit, à se dire que tout cela n'était qu'une blague.

    "-Un faux Scavenger ? Non, un leurre pour nous tromper, ou bien... ça parait trop enfantin pour les informateurs de Another...

    Il se leva pour se diriger vers sa salle de bain, dans laquelle il vit son reflet, à travers le miroir. Il avait une tête horrible, à cause du manque de sommeil de ces dernières nuits. Il se  lava le visage, puis de descendit pour voir ce que faisait sa partenaire. Il se frottait les cheveux, comme il le faisait à chaque fois qu'il y avait quelque chose qui le troublait. En descendant les escaliers, il soupirait doucement, en repensant à ce combat contre Grinsberg, à la manière dont il tenait son couteau, et à son visage plein de terreur quand le canon du pistolet était sur sa tempe. Arrivé en bas, il chercha Hoshiko du regard et la trouva allongée sur un fauteuil, et contrairement à lui, elle avait toujours l'air calme et posé, avec le regard que Akeru connaissait bien. Quand elle le remarqua, elle se releva. 

    -Ah Akeru, je suis contente que tu sois revenu à toi, j'ai reçu un appel du quartier général.

    -Qu'est ce qu'ils voulaient ? 

    -Apparemment notre échec les a fait réagir, et ils m'ont fait part de deux informations. Premièrement, un nouvel agent a été ajouté à notre équipe, pour nous faciliter la tâche, il est déjà en route...

    -Attends quoi ? Un autre membre ? Qui est déjà en route ?

    -Oui et la deuxième information, c'est que l'on doit se rendre en ville pour rencontrer un autre informateur. 

    -Mais alors qu'est-ce qu'on attend ?

    Il se regardèrent un instant, et une demi heure plus tard se retrouvèrent en bas de leur immeuble. Ils entamèrent alors leur route vers la cité qui se dessinait dans l'après-midi. L'air était frais, comme à son habitude à cette période de l'année. Le vent soufflait dans leur cheveux, alors qu'ils avançaient d'un pas assuré. Akeru aimait bien admirer la cité sous toute ses formes, et se rappelait du peu de temps qu'il y avait passé. Il était vrai qu'il n'avait jamais fait beaucoup de choses dans cet endroit puisque la plupart du temps, son occupation de tueur de criminel l'obligeait à combattre dans les ruelles le soir, et il vivait en dehors de la ville, dans le bâtiment qui leur avait été attribué par Another. Sa réflexion prit fin quand il croisa Hoshiko du regard. Comment faisait-elle pour être toujours aussi calme ? Même après un échec aussi cuisant ? Le son de la voix de la jeune fille brisa le silence. 

    - Il y a un problème ? Quelque chose te tracasse ? 

    -Je repense à cette affaire de Scavenger... Et ça m'énerves...

    -Tu sais tôt ou tard, on l'aura, ce n'est qu'une question de temps.

    -J'espère juste que tu as raison, je ne veux pas que des gens meurent à cause de malades comme lui...

    Hoshiko ne comprenait pas toujours le sens commun, mais ses paroles savaient toujours redonner du poil de la bête à Akeru. Après une longue marche, ils arrivèrent dans un petit quartier, et Hoshiko fit signe à son partenaire de la suivre vers une petite ruelle. Il découvrit alors une porte par laquelle ils entrèrent sans un  mot, et qui menait vers des salles, que le jeune homme reconnu du premier coup. 

    -C'est un des centres d'Another ? Dans ce quartier ? 

    -Oui, on nous attend ici, pour nous donner de nouvelles directives concernant l'enquête "Scavenger".

    -Ils ont déjà des informations ? Ils sont efficace. 

    Un homme apparaît de derrière un mur et les accueillit avec un regard chaleureux en leur faisant signe de les suivre. Sans se faire prier, le duo se mit à emboîter le pas à l'informateur. Il les fit entrer dans son office sobre,  où se se trouvait son bureau et des chaises simples. En s'asseyant sur son fauteuil il leur intima de prendre place puis prit un air plus grave. 

    -Comme vous le savez, agents, les ordres concernant Scavenger sont arrivés, et l'échec de son élimination pourrait avoir un impact incommensurable sur le milieu de la criminalité, puisque je vous le rappelle que savoir qu'Another a échoué dans son travail, incite tous ces malfrats à douter de notre compétence et par la même accomplir plus de méfaits.

    -Quelles sont les nouvelles marches à suivre ? , dit alors Hoshiko avec le plus grand posé et sérieux.

    -D'autres informateurs m'ont donné des pistes pour Scavenger, partir dans la partie malfamé de la ville pour enquêter.

    -Attendez quoi, un coin malfamé ? S'exclama le jeune garçon. 

    -Oui ce genre d'endroits existent encore à notre époque, prostitution et mauvais goût sont des mots d'ordre dans ces lieux. Vous devrez vous rendre là bas pour trouver une quelconque  information sur l'activité ou l'identité de Scavenger.

    -Compris, nous irons là-bas et cette fois-ci nous accomplirons la mission, répliqua Hoshiko. 

    -Vous pouvez disposer. Un véhicule vous attend non loin. Ah oui Akeru, c'est bien ça ? J'ai à vous parler en privé.

    Ils se levèrent, et Hoshiko salua l'informateur puis se dirigea vers la sortie en faisant comprendre à Akeru qu'elle l'attendrait ici. Il suivit l'homme un peu plus loin. Celui-ci le regarda un moment, puis posa sa main sur son épaule et déclara.

    -Puisque que vous êtes obligés d'aller par là-bas, laisse moi te donner un conseil... Surveilles et protèges ta partenaire, la perte d'un compagnon est plus que douloureuse pour un agent d'Another...

    -Qu'est ce que vous voulez di...

    -Tu devrais rejoindre ton amie, penses-y juste de temps en temps, essayes de tenir cette promesse s-il-te-plaît.

    Totalement déconcerté par les paroles de l'informateur, il rejoignit Hoshiko qui ne l'interrogea pas sur la nature de sa discussion privée. En sortant du bâtiment, Akeru suivit sa camarade qui regardait son téléphone et ils arrivèrent face à une rue dans laquelle se trouvait une moto banale, ce qui surprit fortement Akeru.

    -C'est ce véhicule là dont il parlait ?

    -Selon le radar, oui.

    Ce n'était pas tant le fait que ça soit une moto, mais d'être aussi proche physiquement de Hoshiko, qui embarrassait fortement Akeru, depuis la dernière fois. Malgré tout, ils s'approchèrent et considérèrent la moto. Un élan de motivation reprit le garçon, et il monta sur la moto, avec Hoshiko à l'arrière. Dans un sourire de détermination, il lança : 

     -Cette fois ci Another ne laissera pas tes crimes impunis, Scavenger...Nous arrivons..."

    Le bruit de la moto déchira le silence et les deux agents furent partis, plus prêts que jamais.

    à suivre...

     

     


    11 commentaires
  • On enchaîne avec le chapitre 4 ! Désolé pour les erreurs bêtes que je peux faire, je tâche à chaque chapitre d'améliorer mes écrits pour vous donner du meilleur contenu.

    Enjoy !

    Alors que le calme régnait dans la ville, un combat féroce se livrait dans une rue du quartier des affaires, Akeru et Hoshiko,membres de l'agence inconnue et redouté Another, s'étaient jetés sur Grinsberg, le criminel qu'on surnommait Scavenger, cependant celui-ci avait esquivé l'attaque groupé et tentait de taillader Akeru avec son arme. Celui ci faisait des pas en arrière en tirant sur son assaillant qui bougeait plutôt rapidement. Tout à coup, Akeru remarqua qu'il était dos au mur et le couteau de Scavenger lui frôla le visage au même moment, entaillant légèrement sa joue. L'homme s'écarta agilement en esquivant une lame qui se planta dans le sol.

    "-ça va Akeru ?

    -Ouais, c'est juste une égratignure. 

    -Si vous parlez autant vous allez finir en chair à paté, dit-il alors en se ruant sur Hoshiko.

    -Attention ! cria Akeru en saisissant Hoshiko pour la tirer vers le bas."

    Alors que M.Grinsberg se fit déséquilibrer par sa charge qui ne toucha pas Hoshiko, Akeru lui asséna un coup de pied retourné dans le dos, ce qui eut pour effet de faire mordre la poussière au criminel. La forme argenté qu'il tenait dans sa main glissa sur le sol, à quelques centimètres de son bras. Il voulut faire un mouvement pour se saisir de son outil, mais son mouvement fut arrêté par la chaussure d'Akeru qui lui écrasa le membre. Il émit un petit gémissement de douleur et en levant la tête, vit le regard froid des deux personnes qui le fixait. Le jeune homme rechargea son pistolet et le pointa vers la tête de Scavenger. 

    "-Une dernière chose à dire, ordure ?"

    à peine Akeru avait-il fini sa phrase, que Scavenger lui donna un coup de boule en relevant la tête, ce qui le fit chanceler. Un coup de poing frappa alors l'estomac du garçon, ce qui eut pour effet de l'envoyer valser sur le trottoir. M.Grinberg, qui avait anticipé la réaction de la jeune fille, attrapa sa main et la fit trébucher en la déséquilibrant. Il lui donna un coup de pied violent dans les côtes, laissant échapper un petit cri plaintif de la bouche d'Hoshiko. 

    Scavenger se baissa et ramassa alors son couteau et se rapprocha d'Akeru qui n'avait pas bougé, gisant sur le sol. Il ricana en mettant sa main sur sa tête. 

    "-Alors c'est ça Another ? Hahaha, des gosses qui se prennent pour des héros, rien de plus !"

    Il saisit alors son couteau à deux mains, prêt à planter sa victime. Une douleur cependant lui déchira les côtes. En se retournant, il vit alors Hoshiko, une main sur son torse, à genoux qui le regardait avec des yeux haineux. Alors que la colère palpable de Scavenger se faisait sentir, un bruit d'arme à feu déchira le silence qui s'était installé. Des gouttes rouges coulèrent sur le sol. En tenant sa main pleine de sang, M.Grinsberg constata avec horreur que Akeru se tenait debout, l'arme pointé sur lui. Pris de panique il recula face à son adversaire, en tentant bien que mal de retenir hémorragie. 

    "-C'est pas possible, tu étais...tu étais au sol... Comment ça se fait que tu t'es relevé si vite !

    -Ce n'est pas toi qui parlais de bavardage inutile tout à l'heure, ironisa t-il alors en souriant, le pistolet pointé sur Grinsberg. 

    -Enfoiré ! Je te buterai !

    -Il me semble que c'est toi qui meures aujourd'hui, dit alors Hoshiko avec une voix calme."

    Il tenta de s'enfuir, paniqué, Akeru lui tira alors une balle dans la jambe, Grinsberg s'affala de tout son long sur le sol.

    "-Non ! épargne moi ! Je me rachèterai !  Je le promets !" 

    Le jeune homme saisit la tête de Scavenger et le frappa brutalement sur le sol froid. Le canon du pistolet était maintenant collé sur la tempe du criminel. Dans une froideur rarement vue chez Akeru, il répliqua sur un ton morne :

    "-Another ne pardonne pas les gens de ton espèce..."

    Une tâche de sang gicla sur le visage d'Akeru. Celui-ci se releva et se dirigea vers Hoshiko.

    "-C'est du beau travail.

    -Non...Je l'ai laissé te faire du mal... C'est pas du beau travail...

    -Ne sois pas si dur avec toi même."

    Il regarda le ciel et prit une bouffée d'air. Scavenger n'était plus... Mais pourtant ce sentiment horrible continuait de torturer Akeru. Hoshiko restait derrière lui en l'observant, son visage toujours impassible. Un léger sourire vint cependant trancher cette impassibilité. Akeru s'en voulait facilement, pourtant ce n'était pas de sa faute, pensa-t-elle. 

    A mesure qu'ils marchaient dans la ville, les deux s'étaient perdus dans leurs pensées, si bien qu'ils ne se rendirent pas compte qu'ils étaient arrivés à leur demeure. Akeru ne prit même pas de le temps de manger et partit dans sa chambre, l'air abattu. Tourmenté et travaillé, les images du passé refirent surface dans son esprit. 

    "-Une agence d'élimination de criminels ? Bah ça à l'air stupide...Dit comme ça ils valent pas mieux que ceux qu'ils tuent..."

    Finalement il parvint tout de même à s'endormir et rêva de Hoshiko et lui aux prises avec Scavenger la veille. Un poids le fit sursauter. Il se réveilla brutalement et passa sa main sur sa joue blessée. Il tourna la tête et fut surpris de voir Hoshiko debout face à son lit. 

     "-Qu'est ce que tu fais là ?

    -Je n'arrive pas à dormir.

    -Tu veux dormir avec moi c'est ça ?"

    Elle hocha la tête en signe d’acquiescement et après un léger soupir Akeru répondit :

    "-Pas le choix dans ce cas, installe-toi."

    Dans le calme le plus total, elle s'allongea à côté d'Akeru, qui fut pris tout à coup d'une gène. Il avait laissé Hoshiko enter dans son lit si facilement sans y réfléchir et se sentait légèrement embarrassé par la situation; Il se retourna pour la regarder et constata qu'elle s'était déjà assoupie. Elle avait eu aussi une dure journée, et Akeru s'en voulut de ne pas avoir pensé à cela plus tôt. C'est sur cette pensée qu'il finit alors par trouver le sommeil.

    Après une nuit de sommeil qui lui avait fait le plus grand bien, il ouvrit nonchalamment les yeux et marmonna :

    "-B'jour Hoshiko..."

    Étonné par l'absence de réponse, il remarqua peu de temps après que la couette à côté de lui était vide. Il se leva et regarda dans une autre pièce. Ne trouvant la jeune fille nulle part dans ses quartiers, il se mit à fouiller  dans tout le bâtiment, sans succès. Où avait elle bien pu passer ? Akeru se souvint alors qu'il n'avait pas cherché sur le toit. Il se précipita dans les escaliers et arriva sur le toit, éssouflé. Hoshiko se tenait debout, toujours en robe de nuit, le téléphone dans sa main. En se rapprochant d'elle, il glissa d'une petite voix : 

    "-Hoshiko ?

    -Akeru, je dois t'informer de quelque chose...

    -Hein ?"

    Il avança encore un peu d'elle et quand elle se retourna, elle avait une expression morne qui surprit Akeru.

    "-Un meurtre a encore été perpétué cette nuit... Les victimes ont été violemment assassinées...

    -De quoi tu parles ?

    -Scavenger est vivant...

    -Quoi ! Mais je l'ai tué, tu l'as vu toi-même, il est mort,  c'est insensé !

    -M.Grinsberg n'était pas Scavenger...Juste un criminel comme un autre..."

    Un effroi parcouru Akeru, il déglutit et serra le poing. Une rage mêlée de confusion s'était emparée de lui. Il tremblait de tout son corps. 

    "-Je...Je..."

     à suivre...


    27 commentaires
  • Ce chapitre est un peu plus long que les autres, je le dédicace à ceux qui me suivent, en ce soir de veille de Noël, je vous aime les gens ^^.

     

     

    Akeru et Hoshiko étaient sortis du bâtiment et se trouvaient à présent dans la cité devant un building.

    "-Un informateur nous attend ici, dit Hoshiko d'un ton neutre, il va nous faire le débriefing sur le criminel que l'on dot chasser

    -Ok, j'espère que ça sera pas encore un gros tordu...

    -Tous les criminels de haut-rang sont des tordus Akeru, et tu le sais très bien.

    -Ouais je sais... Je voulais faire une blague...

    -Ta blague n'était pas drôle Akeru...

    -Laisse tomber, allons y."

    Ils entrèrent dans le building et prennent un ascenseur. Akeru siffla de manière impressionnée.

    "-Woah, ils sont modernes les ascenseurs de nos jours !"

    Arrivés à l'étage, ils se dirigèrent vers un bureau qui était plutôt beau, et dans lequel se tenait un homme, assis à son bureau. En les voyant arriver, ils leur fit un signe de la tête pour leur dire de s’asseoir. Il sortit un dossier d'un des placards de son bureau et tendit un document sur lequel figurait le logo d'Another. Il prit alors la parole.

    "Voici le dossier du criminel du nom de code  Scavenger, pédophile et meurtrier dangereux, qui a fait quelques victimes parmi les forces de l'ordre... Malheureusement nous sommes encore dans le flou concernant son identité réelle... Cependant nous avons une piste sur son identité, c'est cette personne, Mr. Grinsberg, du quartier d'affaires de la ville. Votre tâche sera de le surveiller pendant cette journée et surtout ce soir... et d'agir en conséquence... Si jamais il se trouve que ça soit Scavenger, vous avez la permission de le tuer...Des questions ?

    Akeru leva alors la main et dit : 

    -Des informations sur son mode d'approche de ses victimes ? Et sur la façon éventuelle dont il pourrait se défendre ? 

    -En général, il suit ses victimes et les attaques par derrière, sans crier gare... C'est vraiment un type dangereux...

    -Akeru, tu as des appréhensions sur ce Scavenger ? 

    -Pas vraiment... mais on sait jamais...

    -Sur ce, agents d'Another... Je vous laisse faire"

    Akeru et Hoshiko se levèrent et saluèrent l'informateur puis se dirigèrent vers la sortie. Hoshiko attrapa alors la main d'Akeru  et le regarda.

    "Pourquoi est-ce que tu trembles Akeru ?

    -C'est rien... C'est juste que ce genre de personnes me répugnent au plus haut point...

    -Tu mens je te connais bien... Et quand tu trembles ce n'est pas pour ce genre de choses...

    -Je déteste ne pas avoir d'informations sur l'ennemi que je dois éliminer, par peur de faillir à la mission qu'on nous a donnés...

    -Ne t'inquiètes pas Akeru, je ne connais personne qui pourrait te battre facilement, et puis je suis là moi aussi...

    -Tu as raison... Désolé"

    Pendant qu'il parlaient l'ascenseur était  arrivé en bas. Ils sortent du bâtiment.

    "-On doit donc se rendre dans le quartier des affaires, questionna Akeru. 

    -Oui c'est par là bas.

    Elle pointa  un doigt vers une partie de la ville 

    -Ils ont vraiment le goût de l'exagération dans cette ville..." 

    En effet le quartier des affaires était plein de buildings plus tape à l’œil les uns que les autres, avec des centaines de bureau à l'intérieur, que l'on voyait à travers des vitres transparentes de certains bâtiments. Ils entamèrent alors leur  traversée dans la ville.

    Akeru n'avait jamais vraiment pris le temps d'explorer et d'observer la ville, tout lui paressait différent à chaque fois, il tourna la tête vers Hoshiko qui semblait au contraire connaître la cité dans ses moindres recoins. Akeru remarque alors que celle ci avait sorti son portable et lisait quelque chose d'inscrit dessus.  

     "-C'est par là."

    Elle se dirigea derrière un bâtiment où se trouvait des poubelles sous le regard incompréhension de Akeru et revient avec une mallette.

    "Là dedans il y a le matériel nécessaire pour observer dans le bâtiment à une distance convenable.

    -Pourquoi ils l'ont mis là...

    -Parce que personne n'ira chercher ici, c'est évident Akeru...

    -Ce qui semble évident pour toi ne l'est pas pour tout le monde... 

    -Tiens regarde dedans.

    -Des jumelles, des scanners ?

    -Bref allons y..."

    Elle pointa une direction, sur un building qui semblait plutôt sobre parmi tous les buildings du quartier d'affaire."

    "-Hé ben... J'avoue que j'aurai eu du mal à le trouver dans ce fouillis,  déjà que je connais à peine la ville...

    -On doit monter sur le bâtiment d'en face pour observer.

    -Tu veux dire qu'il va falloir monter tout en haut de ce bâtiment ?

    -On a pas le choix.

    -Bon ben."

    Ils décidèrent alors de monter les étages car le personnel n'était pas encore arrivé. Akeru découvrait avec curiosité le bâtiment gigantesque dans lequel ils se trouvaient, entre chaque bureau, chaque mur. Pendant qu'ils marchaient vers l'ascenseur il jeta un œil vers les fenêtres en direction du building de Grinsberg avec un regard inquiet et plein appréhension. Ce n'était pas certain qu'il était le criminel mais pourtant, quel était ce sentiment qui le travaillait depuis qu'il avaient quittés le bureau de l'informateur ? 

    Arrivés dans l'ascenseur, Hoshiko appuya sur le bouton du dernier étage et lorsque les portes se refermèrent, Akeru ferma les yeux un instant. La mission avant tout... Les criminels de haut rang sont impardonnables... Tel est le devoir d'un agent d'Another... éliminer les criminels... Sa réflexion fut interrompue par le bruit des portes de l'ascenseur qui s'ouvraient alors. Hoshiko sortit alors en première suivie par Akeru. Ils gravirent quelques escaliers et arrivèrent  finalement sur le toit du bâtiment.

    Le vent soufflait fort à l'extérieur, et les cheveux de Hoshiko flottaient gracieusement dans le vent. Elle ouvrit alors la mallette et commença à installer le matériel. Akeru fait alors un tour d'horizon et aperçoit alors le bâtiment qu'ils cherchaient. 

    "-C'est maintenant que ça commence...

    -Viens par ici et installe toi derrière tes jumelles plutôt."

    Il s’exécuta alors et pointa ses jumelles sur le gratte-ciel.

    "-Selon mes informations son bureau a lui est de ce côté. 

    -Oui je le vois... C'est lui Grinsberg ?

    Elle prit aussi ses jumelles et regarda du côté de Akeru. 

    -Pas de doute, selon la photo, c'est bien lui...

    -ça m'a l'air d'être un homme d'affaire normal à moi...

    -La plupart des criminels ressemblent à des hommes normaux le jour.

    -Alors pourquoi est-ce qu'on surveille son bureau de jour alors ?

    -Pour relever le moindre geste suspect.

    -Et c'est tout ? Un geste suspect et on a l'autorisation de le descendre ?

    -Oui...

    -C'est vraiment n'importe quoi..."

    Ils passèrent donc un long moment à observer les moindres faits et gestes du suspect. De longues minutes, puis heures se déroulèrent sans que rien d'intéressant ne se passe. Akeru bailla alors, brisant le silence qui s'était installé depuis un moment.

    "-Si tu es fatigué, tu peux faire une pause, je continue d'observer.

    -D'accord."

    Il posa ses jumelles et se releva pour s'étirer, mais Hoshiko lui fit signe de se baisser.Ils s'assit alors et se gratta la tête de mécontentement.

    "-C'est incroyable à quel point c’est ennuyeux les investigations...

    -ça fait partie de notre travail aussi.

    -Oui mais je suis plus un homme d'action si tu vois ce que je veux dire...

    -Non je ne vois pas...

    -C'était une façon de parler Hoshiko...

    -Ah, je n'avais pas compris."

    Hoshiko était une personne débrouillarde mais elle comprenait rarement le second degré, pensa Akeru, mais c'est dans un sens ce qui fait son charme. Elle reprit les jumelles et inspecta à nouveau le bâtiment, en regardant M. Grensbrig qui travaillait toujours à son bureau.

     La journée passait et toujours rien de suspect n'était apparu. Autant Akeru que Hoshiko  savaient qu'ils ne trouverait rien de journée. La fin de l'après midi pointait du nez et le soleil descendait au fur et à mesure du temps. Peu à peu les employés étaient partis et Akeru remarqua que M.Grinsberg rangeait ses affaires d'un mouvement lent et las. 

    "-Tu crois qu'on devrait le suivre ? 

    -C'est à ce moment de la journée où il y a le plus de risques... On doit vite descendre de l'immeuble..."

    Akeru fit un signe de tête affirmatif et ils rangèrent leur matériel, entamèrent la descente de l'immeuble et attendirent cachés au pied du building, la sortie du suspect. Il sortit alors du bâtiment sa mallette à la main, en sifflotant. Ils le suivirent pendant un long moment dans les rues de la ville, à une bonne distance et en veillant toujours à ne pas se faire repérer.

    Au bout d'un moment, M. Grinsberg s'arrête dans une ruelle et posa sa mallette en s'appuyant dos au mur, il prit une longue inspiration et son regard changea radicalement.

    "-Ah...Ah... J'en ai marre de ces journées... Je dois me détendre...Absolument...J'ai une idée...Et si j'ouvrais une ou deux personnes en deux ce soir, hinhinhin..."

    Il commença à être pris par un rire sadique, qui fit grincer les dents d'Akeru, Hoshiko le regarda comme pour lui dire de se tenir prêt. Il sortit alors son revolver de l'arrière de sa ceinture et se mit à attendre.

    "-à mon signal, fit Hoshiko en chuchotant.

    -Ah ben si... C'est encore un gros tordu..."

    M.Grinsberg ouvrit alors violemment sa mallette et en sortit un couteau qu'il regarda d'un air psychopathe.

    "Parfait ! Avec ça je vais pouvoir faire plein de victimes...Je suis tellement heureux d'avoir trouvé ce couteau magnifique..."

    Il s’apprêtait alors à continuer sa route quand un bruit résonna dans le calme de la rue. Un impact de balle était visible sur le mur, et il tourna la tête. 

    Akeru se tenait debout, une fumée sortait du canon de son pistolet, Hoshiko derrière lui, avec des lames entre les doigts : 

    "-Ta folie meurtrière s'arrête ici, Scavenger... Another est venue pour toi..."

    Il se mit alors à ricaner de plus belle.

    "-Des gamins ?! C'est ça que la si puissante organisation Another envoie ?! Des gosses ?! Laissez moi rire !

    -De toute façon, c'est ici que tu meures..."

    Sans un mot de plus, Akeru regarda Scavenger et son sourire de psychopathe et s'élança sur lui, Hoshiko sur ses talons.

    à suivre...

     

     


    16 commentaires
  • Dans la même nuit qui suivait l'affaire The Psycho, dans un bâtiment éloigné de la ville, on voit Akeru debout sur le toit. Il regardait son téléphone sur laquelle était affiché la date, "14 avril 2170 ", et contemplait d'une œil mélancolique le paysage urbain qui se dessinait à l'horizon. Les lumières, les bruits, les passants, tous ces éléments qui paraissaient être des souvenirs. Akeru se rappelait de sa première fois dans la ville, il avait été étonné par la brume ce soir là, quand il appris l'existence du groupe d'élimination des criminels de haut-niveau, Another. Il n'avait jamais compris pourquoi elle était nommée ainsi et n'avait jamais imaginé en faire partie un  jour. Il inspira un grand coup en regardant le ciel, plus étoilé qu'a l'habitude. C'est une vois familière qui le sortit de ses rêveries.

    "-Ah te voilà Akeru, je te cherchais dans le bâtiment."

    C'était la jeune fille avec laquelle il s'était battu contre The Psycho, sa partenaire au combat. 

    "-Excuse moi, Hoshiko , parfois j'aime bien passer un peu de temps ici...

    -Oui c'est vrai que tu aimes bien regarder la ville de nuit."

    Elle s'approche de lui, puis s'arrête et le regarde. Elle s’apprêtait à dire quelque chose quand Akeru dit :

    "-Dis, tu penses qu'on fait les choses justes ? 

    -Comment ça, répliqua Hoshiko qui n'avait pas compris, tu remets en question ton engagement envers Another ? 

    -Pas du tout, au contraire...

    Elle se rapproche encore plus et pose sa tête sur son épaule.

    -On se bat pour ce qu'on croit... 

    -Tu as raison..."

    Un léger silence s'installe entre eux, pendant que la ville se faisait de moins en moins agitée. Hoshiko se redresse et se tourne vers la cité qui s'étendait en face d'eux. 

    "-On devrait rentrer pour se reposer, une autre affaire nous attend, et Another fait toujours les choses dans les temps."

    Elle se dirige vers l'intérieur pendant que Akeru, passe sa main derrière sa tête et l'observe. Il regarde encore une fois la ville, esquisse un petit sourire, et marche vers l'escalier qu amène à l'intérieur du bâtiment. 

    Un peu plus tard dans la soirée, après avoir mangé un peu avec Hoshiko,  il  retourne dans sa chambre s'allonge,  et regarde le plafond. Pendant que son regard s'était perdu, son esprit se remémorait des choses : 

    "-C'est ça Another, ils se chargent de protéger la population en éliminant des criminels dangereux...

    -Oui mais s'ils tuent, ils valent pas mieux que des criminels... "

    Il se retourne brutalement sur le plancher et frappe le plancher de son poing.

    "-Bordel !"

    Il continuait de ruminer, quand finalement le sommeil le pris. Il s'endormit sur le plancher et eu une nuit agitée, où il se remémorait son combat contre The Psycho et les choses qu'il avait dites. 

    Lorsque qu'il se réveilla le matin, il fut surpris par Hoshiko qui était assise non loin de lui. Il sursauta et dit :

    "-Attends, comment est-ce que t'es rentrée toi déjà ? 

    -La porte était ouverte, tu as oublié de la verrouiller, mais le plus important c'est que nos informateurs ont trouvés la trace d'un autre criminel, mais on on doit d'abord le surveiller pour vérifier s'il est vraiment le suspect. Prépare toi, je t'attends ici.

    -Compris.

    Akeru se releva, se dirigea vers sa salle de bain. Après qu'il eut terminé, il enfila sa veste uniforme, et retrouva Hoshiko au même endroit. 

    "-Tu es prêt ? 

    -Plus que jamais, dit-il avec un sourire." 

    à suivre...

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique