• Project : Another chapitre 5 Renforcements

     Désolé de l'attente, j'étais entre flemme et boulot.Le chapitre 6 viendra dans le prochain article.Voilà le chapitre 5 de Project: Another, enjoy !

     

    La journée avait bien avancé quand Akeru  sortit de sa torpeur, il avait passé un long moment, assis sur son lit, à se dire que tout cela n'était qu'une blague.

    "-Un faux Scavenger ? Non, un leurre pour nous tromper, ou bien... ça parait trop enfantin pour les informateurs de Another...

    Il se leva pour se diriger vers sa salle de bain, dans laquelle il vit son reflet, à travers le miroir. Il avait une tête horrible, à cause du manque de sommeil de ces dernières nuits. Il se  lava le visage, puis de descendit pour voir ce que faisait sa partenaire. Il se frottait les cheveux, comme il le faisait à chaque fois qu'il y avait quelque chose qui le troublait. En descendant les escaliers, il soupirait doucement, en repensant à ce combat contre Grinsberg, à la manière dont il tenait son couteau, et à son visage plein de terreur quand le canon du pistolet était sur sa tempe. Arrivé en bas, il chercha Hoshiko du regard et la trouva allongée sur un fauteuil, et contrairement à lui, elle avait toujours l'air calme et posé, avec le regard que Akeru connaissait bien. Quand elle le remarqua, elle se releva. 

    -Ah Akeru, je suis contente que tu sois revenu à toi, j'ai reçu un appel du quartier général.

    -Qu'est ce qu'ils voulaient ? 

    -Apparemment notre échec les a fait réagir, et ils m'ont fait part de deux informations. Premièrement, un nouvel agent a été ajouté à notre équipe, pour nous faciliter la tâche, il est déjà en route...

    -Attends quoi ? Un autre membre ? Qui est déjà en route ?

    -Oui et la deuxième information, c'est que l'on doit se rendre en ville pour rencontrer un autre informateur. 

    -Mais alors qu'est-ce qu'on attend ?

    Il se regardèrent un instant, et une demi heure plus tard se retrouvèrent en bas de leur immeuble. Ils entamèrent alors leur route vers la cité qui se dessinait dans l'après-midi. L'air était frais, comme à son habitude à cette période de l'année. Le vent soufflait dans leur cheveux, alors qu'ils avançaient d'un pas assuré. Akeru aimait bien admirer la cité sous toute ses formes, et se rappelait du peu de temps qu'il y avait passé. Il était vrai qu'il n'avait jamais fait beaucoup de choses dans cet endroit puisque la plupart du temps, son occupation de tueur de criminel l'obligeait à combattre dans les ruelles le soir, et il vivait en dehors de la ville, dans le bâtiment qui leur avait été attribué par Another. Sa réflexion prit fin quand il croisa Hoshiko du regard. Comment faisait-elle pour être toujours aussi calme ? Même après un échec aussi cuisant ? Le son de la voix de la jeune fille brisa le silence. 

    - Il y a un problème ? Quelque chose te tracasse ? 

    -Je repense à cette affaire de Scavenger... Et ça m'énerves...

    -Tu sais tôt ou tard, on l'aura, ce n'est qu'une question de temps.

    -J'espère juste que tu as raison, je ne veux pas que des gens meurent à cause de malades comme lui...

    Hoshiko ne comprenait pas toujours le sens commun, mais ses paroles savaient toujours redonner du poil de la bête à Akeru. Après une longue marche, ils arrivèrent dans un petit quartier, et Hoshiko fit signe à son partenaire de la suivre vers une petite ruelle. Il découvrit alors une porte par laquelle ils entrèrent sans un  mot, et qui menait vers des salles, que le jeune homme reconnu du premier coup. 

    -C'est un des centres d'Another ? Dans ce quartier ? 

    -Oui, on nous attend ici, pour nous donner de nouvelles directives concernant l'enquête "Scavenger".

    -Ils ont déjà des informations ? Ils sont efficace. 

    Un homme apparaît de derrière un mur et les accueillit avec un regard chaleureux en leur faisant signe de les suivre. Sans se faire prier, le duo se mit à emboîter le pas à l'informateur. Il les fit entrer dans son office sobre,  où se se trouvait son bureau et des chaises simples. En s'asseyant sur son fauteuil il leur intima de prendre place puis prit un air plus grave. 

    -Comme vous le savez, agents, les ordres concernant Scavenger sont arrivés, et l'échec de son élimination pourrait avoir un impact incommensurable sur le milieu de la criminalité, puisque je vous le rappelle que savoir qu'Another a échoué dans son travail, incite tous ces malfrats à douter de notre compétence et par la même accomplir plus de méfaits.

    -Quelles sont les nouvelles marches à suivre ? , dit alors Hoshiko avec le plus grand posé et sérieux.

    -D'autres informateurs m'ont donné des pistes pour Scavenger, partir dans la partie malfamé de la ville pour enquêter.

    -Attendez quoi, un coin malfamé ? S'exclama le jeune garçon. 

    -Oui ce genre d'endroits existent encore à notre époque, prostitution et mauvais goût sont des mots d'ordre dans ces lieux. Vous devrez vous rendre là bas pour trouver une quelconque  information sur l'activité ou l'identité de Scavenger.

    -Compris, nous irons là-bas et cette fois-ci nous accomplirons la mission, répliqua Hoshiko. 

    -Vous pouvez disposer. Un véhicule vous attend non loin. Ah oui Akeru, c'est bien ça ? J'ai à vous parler en privé.

    Ils se levèrent, et Hoshiko salua l'informateur puis se dirigea vers la sortie en faisant comprendre à Akeru qu'elle l'attendrait ici. Il suivit l'homme un peu plus loin. Celui-ci le regarda un moment, puis posa sa main sur son épaule et déclara.

    -Puisque que vous êtes obligés d'aller par là-bas, laisse moi te donner un conseil... Surveilles et protèges ta partenaire, la perte d'un compagnon est plus que douloureuse pour un agent d'Another...

    -Qu'est ce que vous voulez di...

    -Tu devrais rejoindre ton amie, penses-y juste de temps en temps, essayes de tenir cette promesse s-il-te-plaît.

    Totalement déconcerté par les paroles de l'informateur, il rejoignit Hoshiko qui ne l'interrogea pas sur la nature de sa discussion privée. En sortant du bâtiment, Akeru suivit sa camarade qui regardait son téléphone et ils arrivèrent face à une rue dans laquelle se trouvait une moto banale, ce qui surprit fortement Akeru.

    -C'est ce véhicule là dont il parlait ?

    -Selon le radar, oui.

    Ce n'était pas tant le fait que ça soit une moto, mais d'être aussi proche physiquement de Hoshiko, qui embarrassait fortement Akeru, depuis la dernière fois. Malgré tout, ils s'approchèrent et considérèrent la moto. Un élan de motivation reprit le garçon, et il monta sur la moto, avec Hoshiko à l'arrière. Dans un sourire de détermination, il lança : 

     -Cette fois ci Another ne laissera pas tes crimes impunis, Scavenger...Nous arrivons..."

    Le bruit de la moto déchira le silence et les deux agents furent partis, plus prêts que jamais.

    à suivre...

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Février 2016 à 21:39

    Le style est encore un peu maladroit, tu peux t'améliorer, et y'a encore des FAUTEUH mais sinon je vois tes progrès depuis les dernières fois et franchement, tu t'améliores. Ce chapitre me donne juste envie de lire encore plus la suite vu qu'on n'y apprend et qu'il ne s'y passe finalement pas grand-chose ^^ néanmoins, je dois dire que malgré le fait que je ne me sente pas trop de faire un pavé, j'ai apprécié ce chapitre bien qu'il ne soit pas parfait et que tu aies encore des progrès à faire, même si tu t'es bien amélioré au niveau fluidité. Je n'ai pas fait gaffe aux changements de temps de la randomness, néanmoins vu que j'ai pas relevé il devait pas y en avoir tant que ça ^^
    BWEF

    ELLE SORT QUAND LA SUITE??

    2
    Lundi 1er Février 2016 à 22:15

    C'est bien. 

    Normalement on fait un pavé quand ça nous plait. Mais là, ça me plait et c'est juste ça. J'ai pas envie d'en dire plus. donc voilà, ça me plait et je veux lire la suite.

    (Mais bon, ma nature reprend le dessus donc voilà la suite du commentaire ;)) Franchement, on sent que tu t'améliores entre le début d'Another et ce chapitre 5. Un truc de fou quand on y repense, en 5 chapitres t'as super bien évolué ! comme dit Chiki, ça pourrait encore être mieux, on peut toujours s'améliorer, mais pour moi, c'est suffisant.

    Quand leur informateur (D'ailleurs, ils suivent n'importe qui eux ! Même pas il se présente !) leur a dit que depuis Another a échoué, les criminels vont faire plus de méfait... J'étais vraiment triste pour eux. Surtout pour Akeru, parce que tel que je le connais, il doit tellement s'en vouloir ! Parce que c'est à cause d'eux qu'Another a échoué, s'ils ne l'avaient pas tué...

    Au fait, je pense qu'il faudrait que tu renommes le 'coin malfamé', parce que je pense que tu veux vraiment rendre cette endroit sinistre et je trouve que ce mot ne rend pas du tout le même effet... Ou peut être que c'est que moi.

    Ah oui, et la promesse de la fin et ba en fait, y en a pas quoi... Akeru n'a jamais promis de protéger Hoshiko. Je veux dire, c'est évident qu'il va le faire, mais il n'a rient promit à l'informateur sans nom.

    Ça m'embête qu'Akeru commence à se sentir embarrasser par Hoshiro. Pour moi il la considère comme une petite soeur... On va voir comment ça évolue ! :)

    Ah et j'attend vraiment de voir qui est leur nouvel équipier !

    Quand on y repense, c'est à cause de leurs informateurs qu'ils on fait échouer Another. Je veux dire, Akeru et Hoshiko n’enquêtent jamais, ils ne font que tuer. Donc si Another s'est trompé, ce n'est pas de leur faute, mais des gens qui leur donne leur cible. 

    3
    Mardi 2 Février 2016 à 06:50
    Merci i pour ces retours rapides et efficaces. Vos conseils m'aident vraiment. Le prochain chapitre sort après une petite mise au point sur le background, le premier hors-série si on peut appeller ça comme ça. ;)
    4
    Mardi 2 Février 2016 à 12:07

    YEAH UN HORS SERIIIIIIIIEUH ^^

    5
    Mercredi 3 Février 2016 à 20:24

    Déjà: UN HORS SÉRIE DA FUCK THE STELLARD  CAT OF PURPLE SHIT. I LIKE IT

    Le texte est génial l'ambiance est la et on après certaine chose sympa a chaque chapitre. de plus ta syntaxe et ton style ne font que s’améliore malgré quelque petite erreurs et pour sa je te dit bravo ( pour l’orthographe et la conjugaisons je vais rien dire moi hein. ^^). 
    J'ai hâte de lire la suite.

      • Mercredi 3 Février 2016 à 21:12

        POURQUOI T'ES EN GRAS MEC

      • Mercredi 3 Février 2016 à 23:43

        JE SAIS PASSSSSSSSSSSSSSSS

        pourquoi je crie moi?

      • Jeudi 4 Février 2016 à 10:44

        Parce que tu fais peur aux petits n'enfants. Ou l'inverse, je sais plus.

    6
    Samedi 6 Février 2016 à 15:39

    Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh. Je ne commeeeeeeeeeeeeeeeente paaaaaaaaaaaaaaas. Je ne seeeeeeeeeeeeeers à rieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen. Je sais pas quoi dire, je vais pas critiquer ton écriture parce que je le fais tout le temps donc en fait je... ne sais pas ? Je ne peux pas vraiment juger ce chapitre puisque techniquement je trouve qu'il ne s'est pas vraiment passé grand-chose. Je veux juste dire que beaucoup d'éléments m'ont intrigué et je veux voir comment tu vas les introduire par la suite et est-ce que tu vas bien le faire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :